La souscription de contrats d’assurance est devenue monnaie courante pour protéger ses biens, assurer son avenir et celui de ses proches. Coup de projecteur sur quelques produits.

DEFAUT DE PAIEMENT

Défaut de paiement : peut-on assurer son habitation ?

Le défaut de paiement fait partie des principaux motifs poussant un assureur à résilier le contrat le liant à son assuré. Celui relatif à l’habitation ne déroge pas à la règle. Pourtant, les résiliés ont la possibilité de souscrire de nouveaux contrats avec d’autres assureurs à l’instar d’Assurance En Direct. Il s’agit d’un courtier en ligne qui propose aux assurés et en particulier aux résiliés, divers produits d’assurance notamment ceux inhérents au logement. L’obtention d’un devis et la souscription s’effectuent en ligne.

Assurance auto : circulez en étant protégé

Etant un véhicule à moteur terrestre, l’automobile se doit d’être assurée. Le conducteur n’a guère le choix, c’est la loi qui l’impose. A vrai dire souscrire un contrat d’assurance auto ne doit pas être perçue comme une obligation mais une nécessité afin de protéger le conducteur, ses éventuels passagers et autres usagers de la route. En étant assuré, si un sinistre surviendrait, l’automobiliste pourra être dédommagé pour de potentiels frais inhérents à des dégâts matériels affectant son véhicule ou corporels dont il a été victime.

Assurance auto
au km

Une formule d’assurance auto qui couvre uniquement le nombre de kilomètres effectifs parcourus par l’automobiliste.

ASSURANCE VÉHICULE SEMI AUTONOME

Assurance véhicule semi autonome

Elle adapte certaines garanties proposées pour des véhicules qui embarquent des technologies d’aide à la conduite.

Assurance malussé
résilié

Elle offre une couverture avec des garanties offertes par une assurance classique mais pour les résiliés et les malussés.

ASSURANCE VÉHICULE

Assurance véhicule
hybride

En dépit de la valeur élevée de ce type de véhicule par rapport aux modèles classique, son assurance est moins chère.

Sinistre : quels documents doit-on fournir à l'assurance ?

La déclaration est une procédure qui doit se faire dans les règles de l’art afin que l’assuré obtienne un dédommagement. L’un des volets importants dans la procédure en question est la nature des documents à fournir à son assureur. D’une manière générale, quel que soit le bien assuré et le sinistre, l’assuré doit fournir un document qui détaille les circonstances exactes du sinistre (date, lieu…). Il s’agit d’une lettre de déclaration de sinistre accompagnée de tout document qui l’accrédite et que l’assuré juge nécessaire (photos, copie d’un dépôt de plainte chez les forces de l’ordre…).

SINISTRE

Assurance santé : pensez aux complémentaires santé

Parce que l’assurance maladie de la sécurité sociale ne couvre pas tous les frais relatifs aux dépenses de santé, les assurés se tournent vers les complémentaires santé. Ce sont des assureurs qui proposent entre autres un niveau de couverture supplémentaire couvrant divers postes de dépenses mal ou pas du tout remboursés par l’assurance maladie. L’assuré pourra ainsi bénéficier ainsi que sa famille d’une couverture plus au moins confortable en matière d’assurance santé.

FRAIS D’HOSPITALISATION

Frais d’hospitalisation

Ils englobent tous les frais inhérents à une hospitalisation dans un établissement public ou privé (consultations, frais…)

OPTIQUE ET AIDES AUDITIVES

Optique et aides auditives

Ce sont des frais qui découlent de l’acquisition d’appareillage auditifs (prothèses par exemple) ou des lunettes de vue

Soins dentaires

Selon la complémentaire, les frais dentaires comprennent la pose de prothèses et implants dentaires, le blanchiment…

OBSEQUES

Dépendance, prévoyance ou obsèques : assurez le financement

Face aux aléas de la vie, il est primordial pour une personne de les anticiper à l’avance surtout sur le plan financier. Parce qu’une morte voire un accident professionnel ne prévient pas, il est judicieux de laisser à ses proches des ressources pour faire à diverses dépenses à l’instar de celles relatives aux obsèques. De surcroît, lorsqu’on devient dépendant à un certain âge, il faut prévoir ce genre de situation pour permettre à ses proches de l’entretenir et de lui fournir l’aide nécessaire dont il a besoin au quotidien.

Négocier ou renégocier son assurance emprunteur

Une assurance emprunteur est une couverture aussi bien pour l’emprunteur que pour l’organisme de crédit pour garantir le recouvrement de ses créances. Elle représente une part non négligeable dans le coût d’un crédit. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à la négocier afin de faire des économies substantielles. Le bon réflexe de tout futur emprunteur est de s’attacher les services d’un courtier en assurances. Une fois mandaté, ce professionnel a pour rôle de lui chercher l’assurance la plus avantageuse et qui correspond à son budget. Une autre solution consiste à recourir à des comparateurs d’assurances afin de dénicher celle qui coûte le moins cher. Concernant un prêt immobilier, le futur emprunteur n’est pas contraint de souscrire l’assurance chez l’établissement qui lui a accordé le crédit. De la sorte, l’emprunteur peut faire ainsi jouer la concurrence et renégocier avec son banquier pour faire baisser le prix de la prime à payer.